ecureuil squirrel feather plume hackle teinture fly tying eclosion
4 / L'atelier Techniques de montage des mouches

Teintures de matériaux pour le fly tying: utilisation de pigments Veniard

 

Pour faire suite à l'article de Pierrotlepecheur qui teint ses plumes à l'éosine (couleur rose à rouge), puis à l'article de Mig qui utilise du curcuma (couleur jaune à moutarde), je vais vous parler maintenant des teintures que je fais en utilisant les pigments de la marque Veniard.

En restant dans le registre des pigments naturels, Il semble que l'on puisse avoir de nombreuse teintes possible grâce aux plantes dites tinctoriales:

  • feuilles de noyer (brun orange)
  • bogues de noix (brun foncé)
  • feuilles de châtaigner (du vert au brun)
  • myrtilles, baie de sureau, mûres, cassis (violet)
  • feuilles de lierre, de bouleau (vert-jaune-vert-jaune)
  • prunelles, certains lichens, betteraves rouges (rose-rouge)
  • feuille de sureau (brun clair)
  • feuille de laurier (jaune pâle)
  • écorce de bouleau (beige clair)
  • pelures d'oignons (orange vif)
  • écailles de cône d épicéa (brun clair)
  • fleurs de millepertuis (mauve bien que les fleurs soient jaunes)
  • fleurs de genêts (jaune)

Les procédés de teinture sont décrits dans ce Forum.

Une liste peut-être plus exhaustives des plantes et animaux utilisés pour leurs propriétés tinctoriales se trouve facilement sur le Net.

Mais revenons à nos moutons.

En effet, depuis que le montage des mouches grands migrateurs est devenu un vrai hobby pour moi, le besoin en matériaux colorés se fait sentir. Ecureuil, bucktail, plumes, etc. Si vous achetez les matériaux déjà colorés, cela coute cher... Par exemple chez JMC, une demie queue d'écureuil teintée coute plus de 8 euros...une vrai honte!!! (vous savez tous maintenant ce que je pense de cette marque, et de leur politique commerciale pitoyable).

Mais passons. Dans ma (dé)mesure, j'ai commandé donc "quelques" queues d'écureuils gris, via Ebay, au royaume de Grands Bretons. Pour information, port compris, cela revient à environ 50 euros les 54 queues d'écureuils (vendus par lot de 15, mais au total 18 queues / lot).

ecureuil squirrel feather plume hackle teinture fly tying eclosion

Méthode employée:

Tout d'abord, ces queues, je les mets sous vide, et ensuite 24 heures au congélateur. Une habitude que j'ai prise, afin d'éviter tout insecte ravageur. Comme vous avez pu le voir au travers d'autres articles, j'ai pas mal de matériaux de fly tying d'origine animale, dont des cous de coqs, et cela me ferait mal de tout mettre à la poubelle...

ecureuil squirrel feather plume hackle teinture fly tying eclosion

Ensuite, je vais faire des teintures sur ce materiau, mais également sur d'autres (patchs de poils de cervidés sur peau, plumes...). Pour cela, j'utilise des pigments Veniard. On en trouve chez Ardent Fly. Mais aussi chez Troutline, en Roumanie, un site vraiment au top (voir mes sites de fly tying).

Ensuite, ce qu'il vous faut, c'est tout simple: une casserole (que vous destinerez à cela uniquement , car je ne connais pas l'exacte composition de ces pigments, donc il vaut mieux prendre quelques précautions), du produit détergeant, et du vinaigre blanc. Notez que j'utilise du vinaigre blanc à 20° d'acidité, alors que celui que l'on trouve couramment n'est qu'à 10° d'acidité.

Ensuite, je réalise les teintures  comme J. P. Dessaigne l'explique si bien.

Voila à quoi ressemblent les pigments Veniard (exemple de pigment chartreux et de pigment bleu): En fait, sec, le pigment chartreux n'a pas du tout la couleur chartreuse, et le bleu ressemble plus à une couleur acier. Mais une fois dans un milieu aqueux, c'est juste magique....

ecureuil squirrel feather plume hackle teinture fly tying eclosion ecureuil squirrel feather plume hackle teinture fly tying eclosion

Nota bene: Il est évident que si vous augmentez la concentration en pigment dans votre bain de teinture, la couleur obtenue sera plus foncée. Et inversement.

Mais parlons du bain de teinture: moi je mets un verre de vinaigre blanc (25cl) par litre d'eau. Le détergeant, j'en met l'équivalent d'une cuillère à café par litre. Je fais alors chauffer le tout à frémissement, puis j'ajoute le pigment choisit...en quantité voulue. Cela, c'est peut-être le plus difficile à gérer: quantité de pigments à ajouter pour obtenir la couleur voulue...je vous avoue ne pas gérer, mais faire cela au pifomètre.

ecureuil squirrel feather plume hackle teinture fly tying eclosion

Ensuite, en faisant attention à ce que le bain de teinture ne soit jamais à ébullition (!!!), j'ajoute mes matériaux à colorer. Plumes, poils, etc.  Ci dessous, de gauche à droite: queue d'écureuil gris, plume de rapace (trouvée dans un bois), portion de rectrice de  faisan Lady Amherst, hackles de coq blanc, plume de faisan argenté, plumes de pintade.

Remarque: ainsi que je vous en parlais dans mon article sur les poils en flytying,  si vous superposez des couleurs, vous n'obtiendrez pas la couleur du pigment que vous utilisez. En d'autre termes, si vous voulez une coloration chartreuse, vous ne l'aurez que si votre matériel de départ, poils ou plumes, est vraiment blanc. Sinon, vous obtiendrez une teinte différente. Donc, si vous voulez vous amuser, en mélangeant plusieurs pigments, vous pourrez faire varier vos teintes à volonté.

Après 5 à 10 minutes de coloration dans le bain de teinture  (maintenu à frémissement), il suffit alors de récupérer le matériel mis à colorer, puis de le rincer soigneusement à l'eau claire et froide.

ecureuil squirrel feather plume hackle teinture fly tying eclosion ecureuil squirrel feather plume hackle teinture fly tying eclosion

Remarque: sur la photo  ci dessus (coloration chartreuse), on voit bien la différence de résultat de teinture sur un patch de poils de cervidés blancs,  comparativement à une queue d'écureuil gris. Donc, inutile de vouloir faire une teinture claire, en partant d'un matériaux de couleur naturelle foncée. C'est une évidence, mais utile à rappeler.

Ensuite, il faut mettre les matériaux à sécher sur du papier absorbant.

ecureuil squirrel feather plume hackle teinture fly tying eclosion

 

Remarque: dans le cas d'un patch de poil sur peau que l'on va teindre, celle-ci, sous l'effet de l'acidité, va se retracter lors du séchage. Donc, avant de la faire sécher, je la cloue sur un petit support en bois.

Et cela donne cela.

ecureuil squirrel feather plume hackle teinture fly tying eclosion

Et en détail:

Faisan argenté:

ecureuil squirrel feather plume hackle teinture fly tying eclosion

Hackle blanc:

ecureuil squirrel feather plume hackle teinture fly tying eclosion

Portion de rectrice de faisan Lady Amherst:

ecureuil squirrel feather plume hackle teinture fly tying eclosion

Patch de poils de Cervidés (originellement blancs).

ecureuil squirrel feather plume hackle teinture fly tying eclosion

Ensuite, je conserve les matériaux colorés dans des sachets plastiques hermétiques, sans mélanger les matériaux de couleurs différentes entre eux.

Voila un échantillon représentatif des queues d'écureuils teintées. Rouge, orange, jaune, chartreux, différents bleus, noir...les possibilités sont infinies.

ecureuil squirrel feather plume hackle teinture fly tying eclosion

Dernière remarque: je conserve chaque bain de teinture dans des récipients hermétiquement fermés (plusieurs semaines). Ainsi, je peux les réutiliser ultérieurement. Par contre, il faut bien avoir conscience que dans ces bains que je vais réutiliser, la concentration en pigments a diminuée. Donc, soit vous les utilisez tels quels, et votre teinture sera plus claire que la première fois, soit vous rechargez un peu en pigments pour obtenir une teinte plus foncée.

 

A vos teintures, donc!!!!

+1

2 réponses à “Teintures de matériaux pour le fly tying: utilisation de pigments Veniard

  1. Ciao Seagull, et merci pour ton commentaire!!
    Pourquoi utiliser du produit vaisselle. C’est simple (je te conseille de lire mes articles sur les poils en fly tying, et le CDC, des plumes de rêve, car tout est expliqué ;o): les poils sont protégés par du sébum, et les plumes par du liquide des glandes uropygienes. Ces deux liquides, de nature lipidique complexe, vont former une gangue autour des barbes/poils, protégeant ainsi l’intégrité de leur structure kératinique.

    Si tu veux teindre ces matériaux, il faut d’abord supprimer cette gangue lipidique (grâce au détergeant), altérer la structure des écailles kératiniques (grâce à l’acidité du vinaigre et à la chaleur), ce qui permet alors aux pigments de pénétrer au coeur des structures à colorer. C’est seulement ainsi que tu auras une coloration efficace et pérenne.

    A mon tour de te souhaiter de très belles fêtes, en espérant avoir répondu à tes interrogations.

    0
  2. Ben voila, quoi, un tuto simple, efficace et les resultats sont supers.
    Perso, j’avais obtenu certains colorants chez mon pharmatien (violet de gentiane, bleu de methylene, etc….) et j’ai fait des teintures tres interessantes en utilisant, comme toi, du vinaigre blanc. Mais c’est vrai que, quand on voit le prix des colorants Vieniard, ça ne vaut pas le coup de s’en priver !
    Par contre, quel est l’interet du liquide vaisselle ? Je ne connais pas le pourquoi de cet ajout.
    En attendant, prends bien soin de toi et bonnes fetes de fin d’année.

    0

Laisser un commentaire