Montana fly mouche fly tying trout carp truite carpe eclosion
5 / Fiches montage artificielles Nymphes Streamers de réservoir

La Montana, streamer réservoir et mouche à carpe

 

Extrait

On en présente plus ce montage qu'est la Montana. Elle nous provient des USA, ou elle a été initialement désignée pour imiter de manière impressionniste  la mouche de pierre noire géante et la mouche Pteronarcys californica, alias mouche de pierre géante à saumon. C'est une mouche/streamer indispensable en réservoir, et elle est également très prenante lors de la traque des carpes (photo ci-dessous: giant black stonefly, photo provenant de Wikipedia).

 


Inspiration

On trouve plein de montages de cette mouche sur la toile. Cette version de B. Old Clarke est très proche de celle que je réalise.  Moi, je la monte en petite taille, assez peu lestée (on peut la monter avec une grosse bille tungstène). C'est un montage très prenant, en animation très lente.

 


Liste des matériaux

  • Hameçon : J'utilise des hameçon fort de fer, et long de fer. Je la monte en taille assez petite, en l'occurrence en taille 8. J'utilise des hameçons Tunca Expert

  • Soie de montage : Noire, 8/0
  • Cerques : Barbes de hackle de coq Pardo
  • Corps : Chenille velours noir, 1,5mm de diamètre
  • Thorax : Chenille velours en couleur vive (jaune fluo, orange fluo, chartreuse), en diamètre de 1mm, cerclé par un hackle noir de coq (voir mon article sur les cous de coqs). Le fait que la chenille de couleur ait un diamètre inférieur à la chenille noir est important
  • Lestage : Fil de plomb 15/100
  • Divers : Super glue

 


1ère étape - fixation des cerques

Fixez d'abord l'hameçon dans les mors de votre étau, et débutez les enroulements de soie de montage au milieu de la hampe. J'aime bien avoir un montage harmonieux. Donc, ce point situé au centre de la hampe est pour moi important, et vous verrez pourquoi plus bas.

Fixez alors à  cet endroit un pincée de barbes de Pardo. La longueur des cerques doit être égale à la moitié de la longueur de la hampe.

Maintenant, fixez bien la pincée de barbes de Pardo avec la soir de montage et coupez en la base.


2ème étape - mise en place du lestage

A cette étape, vous allez former le lestage de votre mouche. Faites le à partir de la moitié de la hampe, en spires jointives, en laissant 1-2 mm de libre derrière l'œillet.

Ensuite, grâce à un aller/retour rapide avec la soie de montage, vous allez bloquer le fil de plomb.


3ème étape - réalisation du corps

Juste derrière le tour de plomb, vous allez maintenant fixer la chenille velours noire.

Puis, grâce a la soie de montage vous allez l'amener à la courbure. Ramenez alors la soie de montage au centre de la hampe.

Et la, vous allez soigneusement enrouler en spires jointives la chenille noire.  Bloquez la grâce à la soie de montage, vers le haut, un peu sur le flanc du montage.


4ème étape - réalisation du thorax

Pour former le thorax, il va maintenant falloir  fixer au même endroit, mais sur l'autre flanc, l'extrémité libre de la chenille noire. Et entre les deux, vous allez fixer un troisième brin de chenille. Ces trois brins vous permettront de faire la partie supérieure du thorax.

Prenez alors votre hackle de coq noir, que vous allez fixer par la base du rachis.

Puis, au même endroit, vous allez fixer le brin de chenille velours en couleur vive. Remarquez que la partie avant du brin ne va pas jusqu'à l'œillet. Laissez un espace de 1-2mm derrière celui ci, car vous allez devoir y fixer la pointe du hackle, et les trois brins de chenille noire.

Fixez bien le brin antérieur de la chenille jaune, en ramenant la soie de montage derrière l'œillet.

Maintenant que tous les éléments sont en place, vous allez former le thorax. Il vous faut enrouler très serré la chenille jaune, que vous allez alors fixer solidement avec la soie de montage.

Puis, vous en couperez la partie libre. Sur cette photo, vous pouvez remarquer que le fait d'utiliser une chenille jaune de diamètre inférieure à celui de la chenille noir, (mais en considérant le sous thorax en plomb) permet d'avoir un corps et un thorax de diamètre similaire.

Dans le sens inverse, vous allez alors enrouler le hackle.  Trois tours, pas un de plus. Fixez le hackle avec la soir de montage. En procédant iansi, votre hackle ne va pas s'enfoncer dans les spires de la chenille.

Coupez alors l'excédant du hackle.

Il vous faut maintenant rabattre les trois brins de chenille noire par dessus le thorax ainsi formé, et les fixer soigneusement avec la soie de montage. Et c'est la que vous comprenez l'importance d'avoir laissé un espace suffisant derrière l'œillet de votre hameçon.

Coupez alors l'extrémité libre des trois brins de chenille noire.

Formez ensuite une petite tête avec la soie de montage, et faite le nœud final. Déposez une goutte de superglue sur la tête. N'hésitez pas a déborder un peu sur la chenille noire, cela la solidifiera.

 

Voila, votre mouche Montana est achevée.

Une variante orange.

 

 

Laisser un commentaire