2 / Techniques de pêche et matériel Matériel

Au banc d’essai : tresses pour pointes SNAKE SKIN-LINE

 

Nouveauté sur le marché : le fil tressé SNAKE SKIN-LINE ™ pour les pointes de bas de ligne.

 


PRÉAMBULE

Les 2 derniers secteurs de nos bas de ligne, appelés pointes et avant-pointes dans notre jargon de moucheurs, sont des éléments déterminants pour la pratique de notre sport.

Ils doivent allier finesse et résistance, avoir une bonne flottaison (notamment pour la pêche en sèche), être pas ou très peu visibles, avoir une bonne souplesse et vriller le moins possible.

Ce sont autant de critères que les fabricants nous vantent avec plus ou moins de bonheur et … de roublardise.

Aussi, l'arrivée sur le marché de ce nouveau fil, semblant présenter des caractéristiques techniques hors du commun, mérite notre intérêt.

J'ai donc commandé 3 bobines de SNAKE SKIN-LINE ™ ( 0,06 - 0,08 - 010 ), et voici le retour que je peux en faire.

.


LE FOURNISSEUR

Pour tout vous dire, je ne connaissais pas "Meilleurs moucheurs"

Cette société basée à Toulouse a été crée l'an dernier par Bernard Charlot.

Il m'est difficile de vous en dire plus au sujet de ce distributeur mais son site est clair, avec une rubrique que je trouve intéressante. "votre style de pêche" propose les produits en fonction des techniques de pêche à la mouche.

À noter également une sélection de nouveaux CDC à des prix très concurrentiels et qu'il serait intéressant d'essayer
---> CDC
---> CDC extra
---> CDC puff
.
Pour en revenir à ma commande, le service a été parfait (livraison sous 3 jours). Le fournisseur est à l'écoute et répond presque immédiatement aux questions posées par mail.
.
Mais rentrons dans le vif du sujet.
.
.

LE PRODUIT

Les fils, tissés et d'une couleur blanchâtre, sont livrés en bobine de 25 m, et sont accompagnés de bracelets élastiques pourvus d'un anneau qui facilite le déroulage.

Par contre, le "packaging" est rudimentaire. Le fournisseur n'y est pour rien, mais je trouve vraiment dommage que le fabricant ne se soit soit pas creusé un peu la tête pour proposer des bobines et des étiquettes un peu plus "sexy" pour un produit qui se revendique "haut de gamme".

Mais au final, c'est quand même le fil qui nous intéresse en premier chef.

Enfin, le prix de ces bobines est à 11,90 €, et le tarif de transport (un peu élevé) à 7,90 €.

.


PARTICULARITÉS TECHNIQUES

.

Facilité de coupe :
Les fils sont faciles à couper au coupe-fil, un peu moins au ciseau où il faut les mettre légèrement en tension.
.
.
Souplesse :
Le SNAKE SKIN-LINE ™ est souple, ni trop, ni trop peu. J'aime !
.
.
Élasticité :
Ces fils n'ont aucune élasticité. Cela peut représenter un inconvénient, mais dès lors qu'ils sont montés sur une avant-pointe en nylon, on peut imaginer que cette dernière jouera le rôle d'amortisseur dans le cas de ferrages trop nerveux.
.
.
Flottaison :
La flottaison est haute, avec une faible surface de portance, sans doute en raison des micro-bulles d'air emprisonnées dans le tissage. Ce point sera à vérifier en action de pêche, mais c'est un avantage indéniable pour les posés et les arrachés. Le comportement de ces fils n'est pas sans rappeler celui des soies naturelles.
.
.
Tenue des nœuds :
Je n'ai essayé que 3 types de nœuds, en m'attachant aux plus usités à mon sens.
✔︎ Nœud de cuiller : très bonne tenue.
✔︎ Nœud du chirurgien : il pose problème. Lors d'une traction soutenue, les fils glissent l'un sur l'autre. On remédie à cet aléa en faisant ce même nœud en 3 passages au lieu de 2.
✔︎ Nœud baril : très bonne tenue.
.
.
Comportement au froissement :

.

.


CONTRÔLE DES DIAMÈTRES

.
Le fil SNAKE SKIN-LINE ™ est tissé. Son diamètre n'est donc pas rigoureusement constant et j'ai préféré faire plusieurs mesures pour chaque bobine, afin de dégager des moyennes.
.
.
Etalonnage du palmer
.
.
Fil 0,06 mm.
0,067 mm est la mesure moyenne retenue. J'ai relevé entre 0,064 mm et 0,069 mm.
Il s'agit du fil le plus fin que je n'ai jamais eu entre les mains !
.
.
Fil 0,08 mm
0,109 mm est la mesure moyenne retenue. J'ai relevé entre 0,103 mm et 0,116 mm.
Bon, ça dérape un peu, mais ça reste relativement "raisonnable" par rapport aux écarts pratiqués dans la profession.
.
.
Fil 0,10 mm
0,162 mm est la mesure moyenne retenue. J'ai relevé entre 0,152 mm et ... 0,174 mm.
Là, c'est le gros dérapage. Un tel écart me pose question, et comme j'ai l'intention de transmettre cet article à "Meilleurs Moucheurs" pour information et commentaires éventuels de leur part, je vais aussi leur demander de bien vouloir vérifier s'il n'y a pas une erreur d'étiquetage.
---> voir la réponse très réactive du fabricant à la fin de l'article.
.
.

ESSAIS DE RÉSISTANCE

.

Les essais portent sur 3 séries de 2 bas de ligne identiques. Plusieurs types de noeuds sont utilisés afin de tester également leur résistance.

.

Ces 3 bas des lignes sont schématisés ci-dessous :

.
Certains images de ces vidéos sont de qualité médiocre. Le soleil nous a joué des mauvais tours ... La 4ème vidéo est beaucoup plus nette.
.
.
0,06 mm - ruptures à 1,5 kgs et 1,4 kgs

.

0,08 mm - ruptures à 3,8 kgs et 3,0 kgs

.

0,10 mm - ruptures à 3,4 kgs et 3,1 kgs

Ces essais démontrent une très grande résistance, mais les résultats relativement incohérents sur les ø 8 et ø 10 nécessitent des essais supplémentaires.

Cette fois-ci, ils sont réalisés sur des brins simples, bouclés aux 2 extrémités.

Voici la synthèse de ces 3 derniers essais :

Rupture à 1,8 et 1,9 kgs pour le fil de 0,06 mm

Rupture à 3,2 et 3,4 kgs pour le fil de 0,08 mm

Rupture à 4,7 et 5,0 kgs pour le fil de 0,10 mm

.


CONCLUSIONS

.
Il y 2 zones d'ombre :
- le ø réel du fil de 0,10 mm
- la résistance indiquée pour ce même fil, très proche du fil de 0,08 mm, et largement supérieure en réalité.
Sinon, les fils tissés SNAKE SKIN-LINE ™ pour pointes ne manquent pas d’intérêt, notamment en terme de résistance. Ils méritent incontestablement de savoir ce qu’ils ont "dans le ventre" en action de pêche.
.
Mais ce sont principalement les 2 petites tailles ( 0,06 et 0,08 ) qui présentent des qualités de finesse et de résistance hors norme.
.
L’absence d’élasticité ne me semble pas être un problème si on les utilise avec une avant-pointe en nylon. C'est elle qui jouera le rôle d’amortisseur dans le cas de ferrages trop dynamiques.
.
Je vais donc les essayer une bonne partie de la saison, notamment sur les bordures sans courant du gave d'Oloron où un nylon de 0,12 mm fait fuir les gros poissons, et un de 0,10 mm ne permet pas de les maîtriser.

Réponse très rapide du fabricant :

( reçue par le distributeur )

 

Bonjour Messieurs,

J’ai eu une réponse du fabricant ce matin, il est très réactif :

Le produit étant complètement artisanal , ils ont eu quelques petits soucis de mise au point au début, désormais réglés.

Notamment l’étiquetage tenait mal et les pointes de plus gros diamètre pouvaient avoir une certaine variabilité due au processus de fabrication artisanal lui-même. Ces produits ont été retirés de la vente.

Il est probable que la bobine que je vous ai envoyé ait eu un problème d’étiquetage (0,12 au lieu de 0,1) qui aura échappé au fabricant (il est difficile de différencier un 0,1 d’un 0,12 visuellement).

Concernant le packaging, des actions d’amélioration sont en cours sachant que ce produit artisanal ne permet pas une présentation de type grande série industrielle qui nécessiterait beaucoup trop de production pour être économiquement possible. Le fabricant (et moi-même) essayons aussi de limiter le suremballage inutile qui n‘apporte rien au produit.

Je vais recevoir des bobines 0,10 des nouveaux stocks et je vous en enverrai une pour que vous puissiez vous faire votre propre opinion.

Cordialement.

Meilleurs moucheurs

Le 20/04/21


.

Compléments d'infos suite à SAV 

Comme s'y était engagé "Meilleurs Moucheurs", j'ai reçu très rapidement une nouvelle bobine en 10/100ème. Cet envoi était sympathiquement accompagné de 3 pochettes de CDC offertes (à tester par Casa).

Le traitement de ce SAV a donc été parfait.

Concernant le ø du fil, la précédente bobine livrée avait bien un problème d'étiquetage car la nouvelle est plus conforme. La mesure varie entre 12 et 13/100ème, ce qui me semble être une tolérance acceptable.

.

Essai des produits en situation de pêche

Mon ressenti a été très bon. Le fil est souple et se pose parfaitement sur l'eau. Les "arrachers" sont très discrets. Dans les radiers un peu rapides ou les courants, il a tendance à mieux se comporter que les pointes en nylon (moins souples) en "épousant" d'avantage les veines d'eaux.

Le seul petit bémol que j'ai relevé concerne la difficulté à attacher les mouches de très petites tailles (22 et au dessus), en raison de la souplesse du fil qui peut avoir un peu de mal à rentrer dans les tous petits œillets de ces hameçons.

Dans ce cas, un passe-fil sera un bon allié.

.

En conclusion

Ces fils tressés pour pointes de bas de ligne, d'une résistance sans commune mesure avec les fils en nylon, m'ont vraiment séduits et méritent, à mon sens, de rencontrer un vif succès.

Laisser un commentaire