4 / L'atelier Techniques de montage des mouches

La danse des sulphuréas ( procédé de teinture )

Une belle éclosion de sulphures  sur la Dordogne aujourd’hui m’a fait penser à une astuce … certains connaissent d’autres non.

Pour teinter en jaune cul de canard, hackles, poils, il y a une solution très simple : un soluté picrique ( je l’achète en pharmacie ).

Certains préconisent de dégraisser les matériaux au détergent Venpol pour mieux fixer la teinte ( perso je ne le fais pas, n’ayant pas vu de différence).

Pour réaliser la teinture en jaune, il suffit de tremper la plume dans le flacon quelques instants en la secouant et on la fait sécher sur papier absorbant .

On peut faire plusieurs trempes pour obtenir un jaune plus soutenu.

IMPORTANT : bien se conformer aux précautions d’usage et ne pas laisser à la portée des enfants.

 

0

9 réponses à “La danse des sulphuréas ( procédé de teinture )

  1. Mouaip…sur les teintures Veniard…. Je ne sais pas ce qu’elles contiennent, donc en terme de tox, je ne peux me prononcer. Par précaution, je porte toujours des gants nitrile quand je manipule ces teintures (même si c’etst rarement, je le reconnais).

    0
  2. Picrate

    Les picrates sont les sels de l’acide picrique, qui a pour formule (NO2)3C6H2–OH. L’acide picrique est un explosif, d’abord produit par l’industrie des colorants et qui a été le plus utilisé dans les obus lors de la Première Guerre mondiale.

    En se dégradant (cristallisation), par exemple dans une munition non explosée et/ou au contact des métaux de l’enveloppe de la munition ou d’autres métaux, l’acide picrique produit des sels métalliques ou picrates, très instables, toxiques et susceptibles de violemment et spontanément exploser à la chaleur ou lors d’un simple frottement.

    Les picrates sont pour la plupart encore plus sensibles et explosifs que l’acide picrique lui-même. Les picrates se forment par exemple au contact du cuivre, du nickel, du cadmium, du plomb, du fer ou encore du zinc, mais aussi au contact de sels métalliques, d’ammoniac, de bases ou encore de béton (via le picrate de calcium).

    C’est une des causes de la dangerosité des munitions anciennes, même immergées, car l’acide picrique reste inflammable, toxique et dangereux dans l’eau (mouillé avec plus de 30 % d’eau).
    il se trouve que j’ai un oncle âgé ,qui a passé sa carrière a Cherbourg dans la marine nationale en tant que plongeur -démineur, (après avoir participé a de nombreux conflits mondiaux en tant que commando-marine) pour qui ce genre de produits n’a plus de secrets, aussi bien pour les utilisé que les neutralisé ma fortement déconseillé la détention de ce produit.
    utilisé donc plutôt la teinture “veniard” tout aussi efficace et sans risques.

    0
  3. pour répondre a isoperla (et aux autres)
    Non seulement cet acide permet la fabrication d’explosifs,mais il les fabrique lui même ,tout seul comme un grand en se cristallisant ,et ce sont ses cristaux qui sont très dangereux,très sensible aux chocs et aux mouvements.
    Norman

    0
  4. hello
    je n’ai pas remarque que la couleur se délave, c’est peut être un substitut vendu par des halieutistes, et si elle se délave ce n’est pas plus mal parfois,mais il doit s’agir d’un problème de dosage.
    l’acide picrique le vrai est introuvable,surtout depuis les lois anti-terroriste, impossible en pharmacie, son danger provient de sa cristallisation,les cristaux sont très très sensible , ne stocker jamais dans un bocal avec couvercle métallique ,des cristaux dans le pas de vis et vous avez le passeport pour le paradis des moucheurs!!! n’en renverser jamais sur le sol ,s’il venait a sécher il pourrait cristalliser.DANGER, a noter qu’autrefois des marcheurs ,randonneurs s’en appliquait sur les pieds ,son effet tannant évitait la formation d’ampoules douloureuses.
    jamais je ne conseillerai et encore moins en procurerait( si j’en avait) a qui que ce soit,il est d’ailleurs interdit d’en détenir a la maison.

    0
  5. Même façon d’opérer qu’Epéorus et “ça le fait “. J’ai un flacon qui date du temps où il n’y avait pas de souci d’approvisionnement qui porte la mention ” solution à 1%.” Quand j’ai su qu’il était difficile de s’en procurer, j’en ai demandé la raison au pharmacien, qui ma dit que l’acide picrique permettrait la fabrication d’explosifs, donc sinon interdit, difficile à trouver depuis quelques années.

    0
  6. Comme Epéorus, et je n’ai pas remarqué que la couleur passait.
    Par contre ce qui est plus difficile, c’est de trouver actuellement de l’acide picrique (bien dommage, car ancien boulanger, j’en ai utilisé souvent contre les brulures, et il n’y a pas mieux)

    0

Laisser un commentaire