perdigon UV nymphe mouche fly tying eclosion
5 / Fiches montage artificielles Nymphes à bille

Perdigon UV, avec corps sombre

Extrait

Les pêcheurs aux leurres connaissent bien les leurres dits "UV". Bien que le marketing a été très actif dans la promotion de ces leurres, ils présentent néanmoins une réelle efficacité.

J'ai monté ici une "perdigon UV", qui présente ces propriétés dites "UV", grâce à l'emploi de certains matériaux. En fait ces matériaux sont fluorescents, c'est à dire que "excités" (soumis à) à une longueur d'onde donnée (correspondante à celles des UVs), ils vont émettre dans une autre longueur d'onde, généralement plus élevée. Montage très efficace...

Certains pourront me répondre qu'il a été montré que la truite ne percevait les UVs qu'à l'état juvénile (article de Ultimate fishing). Donc, à priori, il n'y a donc pas d'intérêt à utiliser ces montages UVs.

Cependant, les UVs, qui présentent une longueur d'onde courte, et qui sont donc très énergétiques, pénètrent bien plus profondément un colonne d'eau, que ne peuvent le faire des lumières visibles. La truite ne semble pas les voir, ces UVs, donc... Hors, les UVs, venant exciter ces matériaux présents sur une nymphe évoluant profondément, vont exciter ces matériaux, qui  vont, en retour, émettre une lumière dans le visible.... Cette lumière perçue par la truite.

 


Inspiration

Le site Avozetto.

 


Liste des matériaux

  • Hameçon : Jig, Dohiku HDJ, ici en taille 16
  • Soie de montage : Noire, 14/0. Une variante en couleur orange est possible
  • Cerques : Barbes de cou de coq Pardo (voir mon article sur les cous de coqs)
  • Corps : Flashabou original No. 6904 (attention, cette référence est primordiale pour ce montage)
  • Cou : Soie Glo brite No. 4
  • Tête : Bille de tungstène, de la taille adaptée. J'utilise sur ces hameçons jig une bille en forme de goutte
  • Divers : Résine UV, vernis noir (ou résine UV  noire)

 


1ère étape de votre perdigon UV

La première étape consiste à fixer l'hameçon avec la bille dans les mors de l'étau.

perdigon UV nymphe mouche fly tying eclosion

 


2ème étape

Il vous faut alors débuter les enroulements de la soie de montage derrière la bille, et aller à la courbure. Fixez alors  une pincée de barbes de Pardo.

perdigon UV nymphe mouche fly tying eclosion

 


3ème étape

Ceci fait, fixez le brin de Flashabou. L'enroulement de ce Flashabou débutera à la courbure.

perdigon UV nymphe mouche fly tying eclosion

 


4ème étape

Vous allez ensuite former un sous corps conique avec la soie de montage.

perdigon UV nymphe mouche fly tying eclosion

 


5ème étape

Ensuite, déposez une goutte de vernis incolore sur le sous corps. Cela va permettre au Flashabou de ne pas glisser sur le sous corps, lorsque vous l'enroulerez.

perdigon UV nymphe mouche fly tying eclosion

 


6ème étape

Enroulez alors en spires jointives le Flashabou, et fixez avec la soie de montage. Faites ensuite un nœud avec le whipe-finisher. Comme le Flashabou est translucide, il ne masque pas la couleur du sous corps. Cette caractéristique peut-être utilisée pour faire des variantes (voi ci-dessous)

perdigon UV nymphe mouche fly tying eclosion

 


7ème étape

Après avoir coupé la soie de montage, formez le cou avec la Glo-brite (enroulements en spires jointives). Faite le nœud final, puis coupez la Glo-brite.

perdigon UV nymphe mouche fly tying eclosion

 


8ème étape

Vous pouvez alors recouvrir de résine UV translucide l'intégralité de votre perdigon,  puis,  polymérisez cette résine aux UVs.

perdigon UV nymphe mouche fly tying eclosion

 


9ème étape

Déposez ensuite une goutte de résine UV noire (ou vernis noir) sur la tête. Polymérisez aux UVs (ou laissez sécher). Votre perdigon est achevée.

perdigon UV nymphe mouche fly tying eclosion

 


Variante: Perdigon UV avec sous corps orange

Vous voyez ci-dessous ne variante très intéressante avec un sous corps fait avec une soie de montage orange.

perdigon UV nymphe mouche fly tying eclosion

Bon montage à tous!

0

Laisser un commentaire