1 / Au fil de l'eau Nouvelles

Hommage à Michel Flenet

(photo d'entête Nicolas Germain)


Notre petit monde de la pêche à la mouche vient de perdre un de ses plus nobles représentants.

« Michou », pour les intimes, a fait en tous temps et en tous lieux, l’unanimité par sa gentillesse, sa joie de vivre, ses talents de pêcheur et ses compétences exceptionnelles comme monteur de mouches artificielles.

À la faveur des recherches qui m’ont permis d’en savoir plus sur sa vie, j’ai découvert un homme extrêmement attachant. Je regrette de ne l'avoir jamais croisé au bord d'une rivière.

Éclosion a tenu à lui rendre l’hommage qu’il mérite.

 


Préambule

Natif du pays de Montbéliard (Doubs) où il a passé son enfance, Michel Flenet devint sourd et muet à l’âge de 13 mois à la suite d'une encéphalite, mais s’adapta très vite à son handicap.

À l’âge de 7 ans, il intégra l’institut des jeunes sourds à Cognin (73) où il effectua un remarquable parcours scolaire.

À 22 ans, il suivit une formation de dessinateur en chaudronnerie, ce qui lui permis d’être embauché aux usines de cyclomoteurs Peugeot à Dijon comme dessinateur-designer. Son intégration y fut très rapide.

 


Naissance d'une passion

Très jeune, Michel Flenet fut sensible aux choses de l’environnement. Si on ajoute à cela que sa maison était distante du Doubs de 200 m, on imagine que tout était réuni pour que le virus s’accroche à ses bottes.

Vélo et canne à pêche furent donc des fidèles compagnons d’enfance.  Dès l’âge de 18 ans, sa première voiture, une Renault 10, lui permis d’agrandir son "périmètre d’action" et de découvrir les rivières savoyardes, qu’il pêchait à l’époque en nymphe au toc.

Mais très vite, la pêche à la mouche s'imposa à lui et devint la passion de sa vie. Il fit ses premières armes de moucheur sur la rivière Dessoubre.

S'il a ensuite bourlingué dans beaucoup de pays étrangers, il conserva un attachement viscéral pour ses rivières de cœur que sont le Doubs Franco-Suisse, la Loue et le Dessoubre.

 


Orfèvre de la plume

Lorsqu’il se trouvait derrière son étau, Michel Flenet caressait l’excellence.
.
Cet immense talent fut couronné au concours Mustad en 1999 (l'équivalent d'un championnat du monde), avec … une mygale jaune et noire. Il fut également classé second de ce même concours à 3 reprises. Il remporta également les "Masters de Goumois" en 2010, avec des montages très réalistes de larves de vers d'eau.
.
Le point départ de sa passion se produisit pendant une méchante hépatite qui l’obligea à rester alité pendant 6 mois. Il mis cette nouvelle épreuve à « profit »  pour dévorer un nombre incalculable d’ouvrages dédiés aux techniques de montage. Mais bien sur, ce n’est pas qu'en lisant des ouvrages qu’on devient un très grand monteur.
.
Très vite, l’expérience acquise par Michel Flenet dans les livres vont permettre à son extrême dextérité et ses immenses talents de créateur de se développer rapidement.
.
Il deviendra en peu de temps un monteur de renommée mondiale.  Rares sont les concours et les salons nationaux ou internationaux où il ne fut pas invité.
.
Mais ne nous y trompons pas. Derrière un statut de monteur d'exception se cache un travailleur acharné. Beaucoup de ses montages furent l’objet de recherches poussées réalisées à partir de photographies en macro de toutes les phases de la métamorphose, ainsi que de longues heures d'observations en aquarium.
.
On peut voir certaines de ses photos en "macro" sur une des pages du site internet de Michel Flenet:
.
Michel Flenet réalisait à la perfection une multitude de mouches artificielles, et il excellait notamment dans les montages "tressés". La fiche de montage ci-dessous, d'une petite nymphe de 7 mm, illustre son immense talent:
.
La mouche d'Ornans était également un de ses montages de prédilection et il en a fait une interprétation très personnelle. Voici sa fiche de montage:
.
.

Son école de montage

Michel Flenet a également consacré beaucoup de son temps à l'école Comtoise de Pêche à la Mouche de Voujeaucourt, qu'il a très longtemps animée et présidée.
..
.

L'amitié

Bon nombre de grands pêcheurs à la mouche nouèrent des liens d’amitié très forts avec Michel Flenet.(Jean-Paul Dessaigne, Jean-Louis Teyssié, Henri Bresson, Piam, Nicolas Germain, André Terrier, Jean-Marc Somaré, Pierre Miramont, et sans doute bien d'autres …).
.
Avec Nicolas GERMAIN (photo N. Germain)
.
Jean-Jacques Cuénin, autre très grand pêcheur Franc-Comtois également emporté en 2020, tint également une grande place dans la vie de Michel Flenet. Avant de devenir son ami, Jean-Jacques Cuénin fut son « maître de montage » à l’école Comtoise de pêche à la mouche.
.
Autre amitié indéfectible : celle qu'il entretint avec le scénariste Pierre-Pascal Rossi, amoureux comme lui des rivières du Jura, dont le Doubs franco-suisse.
Avec Pierre Pascal ROSSI

 


J'ai choisi de terminer cet hommage par 2 petites vidéos qui me semblent être le reflet du caractère si attachant de Michel Flenet, tant apprécié par ses amis et les personnes qu'il côtoyait.

Ici, lors d'une sortie avec deux d'entre eux (Jean Louis Teyssié et Jean Paul DESSAIGNE)

.

Et cette petite vidéo "jubilatoire" où l'on voit Michel Flenet tenter de nous faire un cours magistral de pêche en nymphe. Hélas, une envie pressante … mais je vous laisse découvrir la suite. La scène se passe en 2007, à Ornans lors d’un salon.

 


Je tiens enfin à remercier Nicolas Germain, qui a fort gentiment accepté que je publie quelques-unes de ses photos personnelles (dans l'article, et ci-dessous).

Une ouverture à Goumois
« 1 de 3 »

 


Michel Flenet était également passionné en astronomie.

Il a aujourd'hui rejoint les étoiles qu'il aimait tant !


 

 

+7

4 réponses à “Hommage à Michel Flenet

  1. c’était vraiment un mec d’exception, j’ai eu l’occasion de la rencontrer et j’ai même vécu en direct son sketch sur le pêcheur qui chie en action de pêche, que de souvenir !!
    J’ai même deux french tricolore qu’il m’avait fait en m’expliquant comment tout le monde fait et comment le sorcier de Vesoul faisait. :good:
    Salut Michou nous ne t’oublierons pas !!
    :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry:

    0
  2. Pour avoir passé deux journées avec lui, le club mouche dont je faisais parti l’avait invité lors d’un Week end portes ouvertes ainsi que d’autres monteurs, je garde un très bon souvenir d’une personne très humaine et pédagogue et déconneuse aussi.
    Bel hommage Pierrot.

    0

Laisser un commentaire