Raie nymphe bille dubbing mouche fly tying eclosion
5 / Fiches montage artificielles Nymphes à bille

La Tueuse

Extrait

Un modèle directement inspiré de la D1. Cependant, il intègre - ma touche personnelle - un matériau très peu commun. En l'occurrence, une bandelette de capsule d'œuf de raie.

Quand, au printemps, vous vous baladez sur la côte Atlantique, dans la laisse de mer, vous trouvez souvent des capsules d'œufs de raies. Lorsque vous ouvrez ces capsules, l'intérieur à un aspect irisé, magnifique. C'est donc la face interne qui devra être visible sur votre nymphe.


Inspiration

Une mouche montré par un compétiteur de D1...


Liste des matériaux

  • Hameçon : caddis, en taille 14 (Dohiku HDG 644)
  • Soie de montage : beige ou marron clair en 8/0
  • Bille : dorée, en tungstène. Sur cette taille d'hameçon, j'utilise une bille de diamètre 2,5 mm. En fonction de ce que vous voulez en faire, augmentez ou diminuez le diamètre de la bille
  • Cerclage : fil cuivre en 0,2mm de diamètre
  • Corps : dubbing d'antron couleur beige (voir mon article sur le dubbing)
  • Tag : dubbing d'antron couleur orange corail
  • Dos : bandelette de capsule de raie. A défaut, vous pouvez utiliser du scud back marron
  • Divers : vernis incolore

 


1ère étape

Si vous voulez utiliser une capsule d'œuf de raie pour ce montage, il faut d'abord le mettre à tremper dans de l'eau douce. Faute de quoi, elle est très rigide, et cassante. Comme je vous le disait en préambule, la partie interne  à une belle couleur irisée.

 


2ème étape

Une fois que la capsule est bien réhydratée, et quelle est donc devenue souple, coupez en une bandelette. La largeur de cette bandelette doit être adaptée à la taille de votre nymphe, ainsi que vous le verrez plus bas. Vous pouvez en découper plusieurs en avance. Si vous ne les utilisez pas immédiatement, conservez les dans une petite boite, ou elles sécheront à nouveaux. Vous n'aurez plus qu'a les faire tremper à nouveau dans de l'eau douce pour les utiliser.

La face irisé (interne) de la capsule devra être visible sur le dessus de votre nymphe.

 


3ème étape

Commencez alors votre montage. Enfilez la bille tungstene sur votre hameçon, positionnez celui-ci dans le mors de votre étau, débutez les enroulements avec la soie de montage et amenez celle-ci à la courbure. Fixez solidement  le fil de cuivre.

 


4ème étape

Ensuite, vous allez fixer la lanière sur votre hameçon.  La partie interne sera  dirigée vers les bas. Ainsi, au final, quand vous rabattrez la bandelette sur le dos, la partie interne de la capsule sera exposée.

 


5ème étape

Vous pouvez alors faire votre mèche à dubbing.

 


6ème étape

Puis, enroulez la sur la hampe de votre hameçon, en laissant 2 mm libres derrière la bille.

 


7ème étape

Réalisez alors une deuxième mèche à  dubbing avec le dubbing couleur corail, puis formez le "cou" de votre nymphe.

 


8ème étape

Maintenant, vous allez rabattre la bandelette sur le corps, et la fixer très solidement juste derrière la bille. C'est a cette étape que vous vous rendrez compte qu'une bonne largeur de cette bandelette est vraiment l'étape cruciale de ce montage. Il faut que la bandelette ait la même largeur que le diamètre du corps en dubbing que vous avez fait.

 


9ème étape

Avec le fil métallique, vous allez maintenant cercler votre nymphe. Cette étape à deux but:

  • simuler la segmentation de la larve;
  • maintenir la bandelette parfaitement en place sur le corps de votre nymphe.

Ensuite, fixez la fil matallique de manière robuste avec la soie de montage, et coupez l'extrémité libre de ce fil.

 


10ème étape

Faite le nœud final en déposant au préalable un peu de super glue sur votre soie de montage. Ainsi, l'ensemble sera très robuste. Coupez la soie de montage. Voila, votre nymphe est terminée.

Raie 11

Bon montage à tous!

0

2 réponses à “La Tueuse

  1. L’idée d’utiliser ce matériau m’est venue, un jour de Février, alors que sur la cote Vendéenne, il y avait plein de capsules d’œufs de raie sur la laisse de mer. Ma curiosité m’en a fait ouvrir une, et quand j’ai vu cette face interne irisée, et connaissant les propriétés de ces capsules (essentiellement kératiniques donc robustes), je me suis dis que cela pourrait remplacer avantageusement un scudback. Et c’est le cas.
    A noter qu’il y a un programme scientifique dédié à ces capsules:

    https://www.asso-apecs.org/-Programme-CapOeRa-.html

    0

Laisser un commentaire