5 / Fiches montage artificielles Araignées

La LISCORNO

La Liscorno… alors qu'en vacances en Bretagne Nord, je suis entré par hasard dans une petite échoppe de pêche. A l'intérieur, un présentoir avec de très belles mouches, rustiques, mais qui sentaient bon l'efficacité. Après avoir discuté avec le détaillant qui m'expliquait de l'étau de quel grand monteur elles étaient issues, je me décidait à en prendre quelques unes...

Quand j'ai testé la Liscorno - un "demi-palmer" -  dans les coloris présentés içi, j'ai très rapidement été séduit par son efficacité. J'ai donc tenté de la monter par moi-même, et je vous en livre ici le résultat.

  • Une belle mouche, très efficace!
  • D'après la Liscorno, de Yann Lefevre
  • Hameçon droit, de taille 20 à 14.SOIE: noire.

  • Fixer l'hameçon dans les mors de l'étau. Debuter les enroulements au tiers de la hampe, coté courbure. Faire une petite boule de soie juste à la courbure.
  • Fixer une touffe de fibres de Pardo pour simuler les cerques.
  • Couper les fibres de pardo coté oeillet, et former le corps conique avec la soie de montage. Le corps ne doit pas dépasser un tiers de la hampe.
  • Fixer un hackle noir. Les barbes de celui-çi doivent être un peu plus courtes que les barbes du hackle gris qui sera utilisé ensuite.
  • Faire une colerrette d'environ 1/4 de la hampe. Fixer avec la soie de montage et couper la partie du hackle excedentaire.
  • Fixer juste devant le hackle gris.
  • Tourner le hackle de manière a former la deuxième partie de la colerrette.
  • Couper l'excedant du hackle, former une tête avec la soie de montage. Faire le noeud final, et déposer une goutte de vernis noir. La mouche est achevée !
  • Le materiel necessaire pour cette mouche (plus vernis noir)
0

Laisser un commentaire