1 / Au fil de l'eau Nouvelles

PERCHE SOLEIL À LA NYMPHE

Il n'y a pas que les salmonidés à pêcher au fouet ...

Ainsi, après les espèces marines (Denis 06), le barbeau, voici un hôte rare de nos rivières : la perche arc en ciel; elle a horreur des courants mais on peut la trouver dans des parties calmes derrière des épis.

   

En ce qui me concerne, je pêche ces poissons sur la Sioule, derrière des épis qui cassent les courants lors des crues et qui protègent une levée, qui elle même protège la ville d'Ebreuil des inondations.

C'est une pêche à vue pratiquement sous la canne avec des nymphes (H18)  légères et claires pour se détacher du fond sombre.

Cependant, il ne faut pas rater le ferrage car les perches soleil recrachent très vite, même si elles peuvent y revenir.

En outre, il est amusant de les voir se planter, immobiles devant la nymphe, et la gober d'un coup.

+1
Mig

3 réponses à “PERCHE SOLEIL À LA NYMPHE

  1. La perche soleil… chez nous on appelle ça le Calicoba. Ça bouffe tout cette bestiole y compris les œufs des salminidés. J’ai passé mon enfance à le pêcher (entre autre). Une fois j’ en en pris un avec un œil d’un autre Calicoba… vorace !!!🤪

    0
  2. Sympa cette pêche. J’y allais avec mes enfants, mais “au coup”. C’est vrai qu’elles ont le don de se planter devant l’appât pendant de longues secondes, avant soit de s’éloigner, soit de le gober goulument!
    Attention, il est interdit de les remettre à l’eau. Espèce invasive.

    0

Laisser un commentaire