1 / Au fil de l'eau 6 / Littérature Livres autobiographiques Nouvelles Romans

Littérature, “nature writing” et pêche à la mouche

Le "nature writing" est un courant littéraire à part entière, né aux États-Unis.

On estime que la paternité de cette thématique revient à Henry David THOREAU.

Son ouvrage "Walden or Life in the Woods" (Walden ou la vie dans les bois) fut publié en 1854.

.

Narure writing 1
1ère de couverture

.

Le "nature writing" est une écriture contemplative où l'environnement est d'avantage mis en avant que les protagonistes et leurs actions.

Les préoccupations écologiques sont en permanence sous-jacentes. La nature n'est jamais considérée comme un cadre fixe aux activités humaines.

Il n'est donc pas étonnant que la pêche à la mouche soit très bien représentée par un certain nombres d'ouvrages. L'on se réjouit que des éditeurs (Gallmeister pour la plupart) aient eu l'excellente idée de les publier en langue française.

L'idée de cet article consiste à dresser un petit inventaire des livres de "nature writing" où la pêche à la mouche y est intimement mêlée.

Il est probable que certains d'entre eux m'aient échappé. Si tel est le cas, merci de bien vouloir m'en faire part afin que je les rajoute dans cet article.

Prix moyen de ces ouvrages : la plupart de ces livres se trouve très facilement dans les librairies, ou sur internet, pour un prix de 20 à 25 €.

 

 



.

 

 

 

 



.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



.

 

 

 

 



.

 

 

PS : "la grande rivière au coeur double" est à découvrir plus en détail ---> ICI

 

 



.

 

 

 

 

PS 1 : comme vous le constaterez, ces 2 ouvrages en français sont issus, par la traduction, d'un seul et même livre ( The longest silence ). Personnellement, je trouve le livre de Gallmeister meilleur et plus complet.

PS 2 : "le long silence" est à découvrir plus en détail ---> ICI

 

 



.

 

 

 

 



.

 

 

Les 3 ouvrages qui suivent constituent une trilogie. Elle narre les aventures de Stoney Calhoun, bourru et sympathique guide de pêche dans le Maine.

Ils sont plutôt considérés comme des romans policiers. La thématique de la pêche à la mouche y est donc nettement moins "sous-jacente" que les autres livres de cet article.

Mais la magie des "grands espaces américains" est, quant à elle, toujours bien présente.

 

 

 

 

 



.

 

 

 

 

 



 

0

7 réponses à “Littérature, “nature writing” et pêche à la mouche

  1. hello
    Pour la partie pêche a la mouche , mon préferé est john gierach , il nous emmene au bord de l’eau , nous fait profiter de sa vieilles cafetiere gondolée ,quand a son humour il est tres souvent présent et bien pensé.
    pour les pêches polar je mettrais en tête le regretté William G. Tapply, disparu bien trop vite, je ne me lasse pas de ses 3 volumes qui raconte les enquetes du guide de pêche et détective Stoney Calhoun. Tapply est a l’origine d’une vingtaine de polars . qui aime les polars et la palm ne sera pas déçu!!
    un dernier mais plus militant,pas de pêche ,mais les désert des us ,Edwards Abbey, “le gang de la clé a molette” et le retour du gang ,inénarable, désert solitaire ,le premier livre écolo aux us qui sera a la base du mouvement las bas. et quelques autres, Pete Fromm, dans indian creek, isolé dans une cabane a surveiller des oeufs de saumon ,neige et solitude , je l’ai rencontré et discuter avec lui ,ainsi que Ron Carson, Gallmeister est mon fournisseur de rê ve ,avec 48 volumes sur une étagère ,j’en ressort souvent. il mériterait a lui seul un article. :good:

    0
  2. salut pierrot
    pour la plupart t as cité “gallimard” mais c’est plus gallmeister , oliver gallmesteir que je connais et qui un jour a fait l’interprete entre moi et “pete fromm” pour un inoubliable moment de litterature.
    Norman
    ps: le titre d’un français aurait sa place ” histoire d’un ruisseau” est un délice et Elisée Reclus son auteur en 1869 qui a aussi écrit “histoire d’une montagne” a été notre premier écologue( pas giste) ogue.

    0

Laisser un commentaire