4 / L'atelier Fabrication des cannes

Monobrin en bambou refendu

Pierre Pezon affirmait : "les meilleures cannes en bambou refendu sont  celles qui peuvent être construites d'un seul tenant".

 

Les viroles, en raison de leur poids et de leur raideur, sont en effet des éléments très "polluants" pour l'action de la canne.

Bien entendu, ce type de fabrication doit être réservé aux cannes courtes (4 à 7 pieds), destinées à pêcher les torrents ou très petites rivières. Leur action est surprenante; 10 à 15 mètres de soie peuvent être lancés sans grande difficulté. L'absence de virole élimine en grande partie l'action "parabolique", propre aux fouets en bambou refendu.

Le modèle qui est présenté ici correspond à une 6 pieds pour soie de 3. Un emmanchement a tout de même été réalisé au niveau de la poignée. Il permet de gagner 25 précieux cm et, accessoirement, de rendre la poignée utilisable pour un autre blank car j'ai en projet une canne de 5 pieds.

La poignée est fabriquée à partir d'un "block" de liège aggloméré provenant du fabricant portugais

---> CORK4US

Les accessoires en bois sont en amourette et benjoin.

Dans un souci de minimalisme et de gain de poids, le moulinet est fixé directement sur la poignée.

L'ensemble canne + moulinet pèse environ 195 grs.

      

Les anneaux de départ et ceux de pointe sont réalisés à partir d'une tranche d'agate usinée au tour et parachevée après … 4 heures de polissage.

Les supports de ces anneaux sont fabriqués en maillechort brasé et les anneaux intermédiaires en fil d'acier inoxydable.

Ces accessoires particulièrement délicats sont les premiers que j'ai réalisés. Il en résulte un certain nombre d'imperfections.

      

De beaux écrins étaient nécessaires pour cette canne. La poulie "large arbor" en bois permet de ranger la soie naturelle qui se dégraderait sans doute sur le petit moyeu du moulinet.

      

Plus de détail sur la construction d'un refendu ? ---> La saga du bambou refendu

+5

10 réponses à “Monobrin en bambou refendu

  1. Pierrot, tu sais que je ne suis pas convaincu par le bois dans son utilisation en tant que canne.

    Mais la:
    – L’objet est superbe, en soi !!!
    – J’aimerais VRAIMENT la tester. La taille et la puissance me fait vraiment de l’oeil… qui plus est en monobrin….(toujours été fan des monobrins).

    Bravo

    0
    1. Bonjour à tous
      en 2000 ET 2001 j’ai fait deux cannes d’un seul brin en 220 cm et 230 cm ce sont des profils de Garrison beaucoup trop souple à mon gout mais ça pèche très bien sur des petites rivières à courte distance sur des poissons de 25 30 cm maxi je n’ai pas fait le même profil en deux brins pour comparer la difference d’action
      je suis en train de finir deux cannes modèle zéphir avec la poignée démontable en 225 et 237 cm je pense que l’action devrait être très bonne
      je suis sur le calcul d’un profil en 215 cm d’un seul morceau avec mon professeur Daniel BREMOND qui devrait être une veritable bombe en matière de lancer

      0
  2. Superbe petite canne Pierrot!
    Et beaucoup d’innovation en sus…
    La seule poignée détachable que je connaissais était celle des premières Pezon Sawyer Nymph.
    Mais cela faisait une trois brins en fait…
    Amicalement, Philippe

    0

Laisser un commentaire