1 / Au fil de l'eau Environnement

DESSOUBRE (25) – effacement de 2 seuils

PRÉAMBULE :

Le Dessoubre est une petite rivière Franc-Comtoise d'une trentaine de km de longueur. Il coule dans le département du Doubs, prend sa source au cirque de consolation et se jette dans le Doubs à Saint-Hippolyte.

Autrefois haut lieu de la pêche à la mouche, bon nombre de pratiquants de renom ont foulé ses berges pour traquer ombres et truites zébrées qui abondaient. Henri Bresson entre autres, surnommé le sorcier de Vesoul, était un inconditionnel de cette rivière.

Il est vrai que le cadre du Dessoubre, qui coule dans une vallée particulièrement sauvage, est idyllique.

Malheureusement, ce joyau halieutique n'échappe pas à l'état très alarmant de la plupart des rivières de Franche-Comté. Ses Maux proviennent de fortes périodes de sècheresse et d'étiages de plus en plus précoces. D'autre part, la pollution liée à la production du Comté favorise le développement d'algues très nuisibles au milieu.

Dans ces conditions, on ne peut que se réjouir lorsque des travaux visant à éliminer 2 seuils soient entrepris et menés à bien.

 


LE PROJET :

Il s'inscrit dans un cadre de continuité écologique pour faciliter la libre circulation des poissons. Son objectif consiste à réduire le réchauffement de l'eau et la formation de sédiments. Il doit également permettre au milieu et à la ripisylve de retrouver une bonne homogénéité.

La suppression de 2 premiers seuils (Neuf Gouffre et Fleurey), permettra un "décloisonnement" de la rivière sur 8,5 kms, soit un quart de sa longueur.

À propos de continuité écologique, voici une petite vidéo très explicite à ce sujet, et réalisée par l'agence de l'eau.

Et pour en revenir au Dessoubre, les acteurs "terrain" nous en parlent plus en détail dans cette autre vidéo :

 

 

 

Plan de masse des travaux

 

Un grand merci à tous les acteurs qui ont œuvrés pour la finalisation de ce beau projet, pour le plus grand bien du Dessoubre.

Des ombres ont déjà été observés dans le nouveau lit beaucoup plus courant !

 


QUELQUES PHOTOS DE LA RIVIÈRE APRÈS LES TRAVAUX :

Photos fournies par l'AAPPMA des 2 vallées  (cliquez pour agrandir)

4 réponses à “DESSOUBRE (25) – effacement de 2 seuils

    1. Bonsoir Pierrot,
      Sur le Dessoubre, La loue, et la plupart des rivières de la zone de production du Comté le constat est le même.
      Pour autant, les autres rivières françaises connaissent toutes une dégradation des milieux.
      Ce n’est pas que l’industrie du comté qui est en cause, mais de l’industrie agricole en générale.
      L’industrie d’une façon générale, et aussi toute l’activité humaine d’une façon globale.
      Je rève parfois de trouver un endroit où au milieu coule une rivière intacte.

      Je pense que si je la trouve, je ne pêcherais même pas, juste admirer la faune et la flore et surtout ne pas révéler son existence pour pas qu’elle soit souillée. Cela doit exister encore dans quelques régions peu fréquentées.

  1. Hello tout le monde.
    Je suis passé devant cet après midi.
    Nous verrons cet été à étiage….
    Je ne pense pas que ces seuils vieux de plus d’un siècle soient la cause des problèmes.
    L’iindustrie fromagère du comté, par contre…. il suffit de chercher depuis 1950 la surface des terres agricoles, et le nombre de têtes de bétail (les montbéliardes en particulier)…..
    😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥

Laisser un commentaire