1 / Au fil de l'eau Nouvelles

Caviar espagnol

Article écrit d’après une nouvelle d’ Adrien

Nous sommes en mai 2012, je pêche sur la Garonne espagnole dans le val d’Aran, que je fréquente régulièrement. À cette époque, je ne pèche qu’en sèche et je n’ai donc aucune nymphe dans ma boite.

En début d’après midi, je remonte lentement le no-kill de LES et j’arrive presque à hauteur du pont de la ville.Je pêche en dessous du restaurant qui surplombe la rivière, sous les yeux des passants. Tout est calme.

Arrivé sous le pont, un petit garçon m’interpelle, et me dit voir un énorme poisson juste sous lui. Je regarde attentivement et en effet, je vois une grosse masse noire qui ondule dans le courant. Apres plusieurs minutes d’analyse, je me rends compte que cette forme ondule toujours de la même manière, et sans se déplacer. J’en arrive à la conclusion que ce que le petit a pris pour un poisson s’avère être en fait un bout de plastique.

Je reprends ma progression et le père du petit garçon, arrivé entretemps, me dit aussi voir un énorme poisson. Je commence alors à m’interroger et passe quelques fois ma mouche sèche sur cette forme ondulante, sans aucune réaction de sa part. Les passants sont également affirmatifs : il s’agit bien d’un énorme poisson que personne n’arrive à identifier formellement.

C’est alors que je noue à mon bas de ligne, sans trop d’illusions, une nymphe lestée trouvée dans les branches le matin même, et je lance vers cet hypothétique poisson. Au second passage mon bas de ligne s’arrête et je ferre, sans trop de conviction, pensant être accroché au fond… La masse noire se met alors à remonter le courant et ma canne Sage Z-Axis, toute fraîchement achetée, plie et mon 14% tiens le coup. Ce poisson fera finalement un petit rush puissant sur 2 ou 3 mètres et se laissera traîner dans ma trop petite épuisette, sans opposer beaucoup de résistance. Je le prends alors dans les mains, décroche ma nymphe, et me rends compte que je viens d’attraper … un énorme esturgeon

:unsure: :wacko: 

Les gens applaudissent, et moi je me trouve bien embarrassé avec ce gros poisson qui n’as pas l’air de vouloir repartir…

Après une mesure rapide et approximative de 95cm, il repartira finalement au bout de quelques minutes dans son courant.

J’apprendrai après qu’il y a à la sortie du village un élevage d’esturgeon…

https://www.catalunyaexperience.fr/non-classe/le-caviar-du-val-daran

Malheureusement, a l’époque, je n’avais ni smartphone, ni appareil photo sur moi pour immortaliser le coup, mais ce souvenir cocasse restera longtemps gravé dans ma mémoire !

 

0

Laisser un commentaire