Culture régionale

  • Ce sujet contient 4 réponses, 3 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par coulobre19, le il y a 1 semaine et 2 jours.
Vous lisez 3 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #32857
      coulobre19
      Participant
      @coulobre

      En Béarn

      Un festival de Siros dans les années 70.

      Tout y est, l’accent et le “Béarnais”…

       

      coulobre19

      0
    • #32870
      pierrotlepecheur
      Maître des clés
      @test1

      Savoureux :good:

      Siros, en plein Béarn et au bord du gave de Pau, c’est mon pays :heart:

      A la fin, toutes choses viennent se fondre en une seule, et au milieu coule une rivière.
      Sous les rochers, il y a les paroles, parfois les paroles sont l'émanation des rochers eux-mêmes.
      Je suis hanté par les eaux ( Norman MacLean ).

      0
    • #32973
      coulobre19
      Participant
      Participant
      @coulobre

      Encore plus savoureux pour ceux qui comprennent le Béarnais. Mes grands parents ne nous l’ont pas transmis, hormis quelques expressions, afin de pouvoir parler entre eux de “certaines choses”, sûrement croustillantes, que ma sœur et moi n’avions pas à savoir. Dommage mais c’est à cause de ça que se sont éteintes de nombreuses langues régionales.

      Hilh de pute… je regrette.

      coulobre19

      0
    • #33377
      Norman
      Participant
      @norman

      Moi j’ai été élevé chez mes grand parents dans les années 60 en Bretagne, j’en ai gardé le gallo qui se pratiquait tous les jours a la maison. Je crois que j’ai de la chance de m’en souvenir,et tous les wk je lis la rubrique en gallo, ça entretien!!

      0
      • #33387
        coulobre19
        Participant
        Participant
        @coulobre

        J’ai habité le Finistère de 96 à 2005 et je m’étais inscrit à des cours de Breton à Commana, pour m’amuser et parce que j’aime tout ce qui se rapporte aux patrimoines des régions. Le Breton enseignée est le Léonard, “langage” de la région du Léon (St Paul de Léon, Morlaix et alentours). C’est le Léonard qui est parlé sur les radios et émissions régionales. Les jeunes l’ont oublié mais quelques anciens le parlent encore. Je me souviens du prof qui nous recommandait d’aller boire un coup dans les bistrots de campagne des Monts d’Arrée ou j’habitais, et de se mêler aux discussions des papys qui tapaient le carton.

        Quant au Gallo, c’est plutôt la région de Rennes et je ne le connais pas.

        Une ou deux générations s’éteindront et tout ceci deviendra malheureusement de la “préhistoire”

        • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 2 jours par coulobre19.

        coulobre19

        0
Vous lisez 3 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.