5 / Fiches montage artificielles Sedges

La LILOU, une mouche d’ensemble redoutable

  • Un simple sedge tag rouge
  • Inspirée d'un modèle que j'avais trouvé dans un magasin, et que j'ai considérablement fait évoluer, afin d'avoir un modèle parfaitement abouti, très visible et prenant, et avec une flottaison parfaite. A monter sur des hameçons de taille 20 à 14, en différentes teintes.
  • Hameçon droit, taille 20 à 12 - içi en taille 16 Soie de montage: noire, de 14/0 (talle 20 à 18), 8/0 pour les tailles supérieures Tag: brin de polyfloss rouge Corps: poil de crinière d'élan, ou de cerf, ou quill de paon Thorax: dubbing de lièvre ou d'écureuil, couleur adaptée à la teinte générale de la mouche (gris foncé sur le modèle présenté) Aile: poils de cervidés, couleur adaptée à la teinte générale de la mouche (clair sur le modèle présenté) Collerette: CDC, de la teinte adaptée à la teinte générale de la mouche (marron clair sur le modèle présenté) Super glue

  • Mettre l'hameçons dans les mors de l'étau, commencer les enroulements jusqu'à la courbure avec la soie de montage, et fixer le brin de polyfloss rouge
  • Fixer à la courbure le poil de crinière d'élan (pointe du poil vers l'œillet de l'hameçon; humecter au préalable le poil, afin qu'il ne casse pas), puis former un corps conique avec la soie de montage. Déposer une goutte de super glue sur le corps ainsi formé.
  • Enrouler le poil en spires non jointives, et le fixer avec la soie de montage. Avec le doigt, ôter l'excédant de super glue. Oter la partie du poil non utilisée, et couper le tag de manière a ce qu'il dépasse à peine le courbure de l'hameçon.
  • Prélever une touffe (pas trop importante) de poils de cervidés, les aligner par la pointe grace à un hair-stacker, et fixer solidement juste devant le corps. L'aile doit être positionnée "en toit" sur l'hameçon, et ne doit dépasser la courbure de celui-ci que de 2 mm environ
  • Faire une mèche à dubbing assez fine, et former le thorax en faisant des enroulements devant et derrière l'aile.
  • Faire une boucle a dubbing, et y insérer les barbes de la plume de CDC. Pour ce faire, je scinde ma soie de montage en deux afin de ne pas surcharger la mouche.
  • Bien vriller la boucle afin d'emprisonner les barbes du CDC, et faire des enroulements de façon à former la collerette.
  • Former une tète assez grosse avec la soie de montage, faire le nœud final. Couper la soie de montage et déposer sur la tête une goutte de super glue.
  • Couper ensuite les barbes de CDC situées sous la hampe. Cela va permettre à la mouche de flotter à l'horizontal sur l'eau, en étant un peu plus basse, et en améliorant ainsi (peut-être?) son attractivité pour les poissons. Cette mouche est très prenante. De part son excellente flottabilité, elle est très efficace dans les torrents... mais pas que. Elle est robuste grace à l'utilisation de super glue. Faites varier la teinte générale de la mouche, ainsi que sa taille. J'ai validé cette mouche en différentes teintes/tailles, sur des poissons blancs, truites et ombres.
0

3 réponses à “La LILOU, une mouche d’ensemble redoutable

  1. “la lilou” Xavier a eu la gentillesse de me monter quelques modèles et c’est une très bonne mouche, elle fut particulièrement efficace sur le parcours de Treignac début juin sur les truites, et elle ne laisse pas les ombres de la Dordogne indifférents, et puis lilou c’était le surnom de ma maman “Alice”…alors❤

    0

Laisser un commentaire